La provocation en coaching : un outil puissant délicat

La provocation : un outil de coaching puissant délicat... La formulation a de quoi étonner - provoquer délicatement... hum, hum

Entendons-nous sur le mot "provoquer" ; l'usage s'en fait au sens ethymologique du terme, à savoir : "pro", " en avant", et "vocare"," appeler". En d'autres termes, il s'agit : « d'inciter, de pousser quelqu'un ».

Le coaching a pour mission d'aider les coachés à prendre conscience de leurs modes de fonctionnement.

Il arrive parfois que la situation stagne en raison de résistances difficiles à dépasser et c'est alors que le coach peut être amené à user de la provocation, ce qui consiste à provoquer son client afin qu'un déclic se produise. 

Au cours de la séance, cela peut se concrétiser par : relever un paradoxe, mettre en lumière une contradiction, dire ce qu'un ami devrait dire sans oser le faire... 

Le préalable à cette action est d'avoir instauré un climat de confiance ; en effet, la relation doit avoir été sécurisée au risque de manquer son objectif.