PLAIDOYER POUR UN COACH

Pourquoi tant de haine …heu non, de coachs ?

« Surtout n’employez pas le mot « coaching » pour communiquer ; choisissez « accompagnement », c’est moins clivant ! »

Voilà les conseils qui sont dispensés au coach débutant au sortir des Centres de formation qui ne cessent de fleurir ;  être un Professionnel certifié, aux yeux de certains, ne signifierait pas grand-chose.

Pourtant, avec l’expérience, il semble au contraire, au travers des entretiens préliminaires, que nos potentiels clients attendent de nous, Coachs, beaucoup, beaucoup trop. Nous aurions des « trucs », des « recettes » pour transformer un manager moyen en leader, pour faire prendre confiance en soi, pour apprendre à maîtriser son stress et même trouver des emplois à ceux qui n’en ont pas…

Pensée magique, instantanéité du souhait d’une réalité…irréelle : « Vouloir l'inaccessible rend irréalisable ce qui pourrait l'être » ;  niée aussi la nécessité d’étapes, paliers, remises en question, expérimentations… Bienvenue frustration !

En dépit (en raison ?) du succès grandissant des sites de rencontres, des jeux en réseaux, de la communication virtuelle en général,  l’isolement des individus va

crescendo ; la toile apparaît comme une échappatoire où tuer le temps : opportunité pour fuir une faille dans sa confiance en soi ? La peur des responsabilités ? Une difficulté de choix ? Une perte de sens ?...

La pression exercée par les modes de communication sur nos vies personnelles et professionnelles est de plus en plus pesante. Nos univers sont poreux et nos espaces de ressourcement en voie de raréfaction.

Le développement de la technologie est incontournable comme l’accélération du temps qui l’accompagne ; nous devons nous adapter à défaut d’être « has been » ou « burned out » ; ou si vous préférez, « vieux jeu », « dépassé » ou les « circuits grillés ».

Ménager nos synapses et neurones est possible en respectant nos valeurs, nos corps et nos désirs.

Faire appel à un Coach (non, ce n’est pas un gros mot !) qui accompagne pour prendre du recul et  gérer ses émotions dans l’univers professionnel est salutaire.

Reste à le choisir certifié, clair dans sa méthode et ses tarifs, loin de la toute-puissance et des promesses farfelues.

gourou truc coaching recettes coaching Lyon Coach Lyon Coaching Lyon